La Jornada (2009)

CREADORES RADICALIZARÁN ASPECTOS DEL QUEHACER ESCÉNICO

Le journaliste Carlos Paul a rendu compte dans La Jornada de la dynamique qui présidait à la Nuit du Théâtre 4 à Mexico en septembre 2009: « Le collectif de créateurs scéniques–coordonné par le metteur en scène français Jean-Frédéric Chevalier– se caractérise par un désir de constamment questionner (et s’auto-questionner), par la pratique et par la réflexion, le faire théâtre. Il y a cette volonté de pousser l’artiste à rompre avec les formes qu’il connait et utilise habituellement pour l’inviter à proposer de lui même un  dispositif qui soit plus risqué.  Durant certains mois de l’année, ces créateurs se réunissent pour réfléchir et préparer différentes propositions qui sont présentées ensuite au cours de la bien nommée Nuit du Théâtre : veillée ininterrompue d’une durée de douze heures. Cette évènement, depuis sa première édition en 2004, se veut être un espace de convivialité pour que s’y rencontrent des singularités artistiques. « C’est un espace pour explorer des intuitions et pousser de l’avant les questions qu’en en tant que metteur en scène l’on se pose sur le théâtre » expliquent Chevallier et le colombien Victor Viviescas. « Plutôt que chercher à  changer ou améliorer le théâtre, ce qui n’est pas la prétention ici, il s’agit de faire en sorte que les convictions théoriques comme les pratiques scéniques se déplacent, changent de lieu, aillent dans une autre direction, pour voir alors ce qu’elles produisent » détaille Viviescas. »

 

 Lire l’article en español dans La Jornada