MON CORPS EST UN AUTRE PAYSAGE

>> English

À l’invitation du Goethe-Institut de Calcutta, producteur du projet, Trimukhi Platform a travaillé six semaines à la réalisation d’un nouvel opus entremêlant arts du spectacle en plein air et expérimentation cinématographique pour publics connectés : quelque part entre théâtre-filmé, film-théâtre et vidéo-danse. La première de MON CORPS EST UN AUTRE PAYSAGE a eu lieu en ligne du 8 au 11 décembre 2020 sur le site du Goethe-Institut. Le film sera à nouveau projeté en septembre 2021 au cours du festival TANZAHOi, à Hambourg.

 

composé par Sukla BarJean-Frédéric ChevallierDhananjoy HansdaJoba HansdaSalkhan HansdaSukul Hansda ⊥ mise en scène et filmé par Jean-Frédéric Chevallier  produit par Sukla Bar pour Trimukhi Platform ⊥ avec Dhananjoy HansdaJoba HansdaSalkhan HansdaSukul Hansda ⊥ avec la participation de Delko & Kanai Hansda, Falguni & Motilal HansdaFulmoni Murmu (projection vidéo) ⊥ lectures en bengali et anglais Abhirupa Haldar, Maïa Nicolas, Ruchama Noorda ⊥ conseils artistiques Joseph Danan, Ruchama NoordaShahnaz Parveen, Sharmistha Sarker ⊥ avec des extraits d’un dialogue entre Gilles Deleuze & Claire Parnet, d’une pièce musicale de Massive Attack et d’une autre de Radiohead, d’un concerto d’Akira Miyoshi interprété par Kuniko Kato, d’une phrase chorégraphique de Jean-Luc Godard et d’une autre d’Anne Teresa de Keersmaeker ⊥ montage vidéo et composition sonore Jean-Frédéric Chevallier ⊥ en complicité avec Sukla Bar script-girl & boy Joba HansdaDhananjoy Hansda ⊥ prises de son Dhananjoy Hansda, Dulal Hansda, Salkhan Hansda, Sukul Hasnda installation électrique Sukul Hansda ⊥ logistique  Delko Hansda, Falguni Hansda, Kanai Hansda, Motilal Hansda, Dhani Mandi, Minaksi Tudu ⊥ production Goethe-Institut / Calcutta


première du 8 au 11 décembre 2020 sur le site web du Goethe-Institut / Calcutta  reprise sur la chaine Youtube de Trimukhi Platform à partir du 12 décembre 2020  projection au cours du festival TANZAHOi (Hambourg) en septembre 2021


⇒ VOIR LE FILM

 

 

 


Trimukhi Platform a vu le jour en 2008 à Borotalpada, village de l’État du Bengale en Inde, et travaille depuis à produire différentes formes d’art contemporain, à construire des ponts entre des mondes éloignés et à stimuler l’invention de pensées singulières. Ce collectif réunit 18 familles de ce village Santhal (groupe Adivasi — « premiers habitants » — ou aborigènes de l’Inde) autour du metteur en scène et philosophe Jean-Frédéric Chevallier et de la productrice Sukla Bar.