The thing that exists when we aren’t there

Lors de la Nuit du Théâtre 6, dans le village de BorotalpadaJean-Frédéric Chevallier, secondé par les musiciens Abraham Calvacchi (Équateur) et Benoît Mory (France) et le photographe Alejandro Orozco (Mexique), présenta The thing that exists when we aren’t there : une combinaison de théâtre, musique et vidéo, dans laquelle intervenaient des comédiennes du village santhal de Borotalpada, du village Bengali de Morapaï et de la ville de Mexico. Assembler des éléments et des personnes de si différentes origines produisait des sensations imprévues et des pensées inattendues. La composition se jouait aussi de l’espace, puisqu’il s’agissait d’habiter l’ensemble du Centre culturel dont la première phase de construction venait – enfin – de s’achever.

avec  Falguni Hansda, Gopal Hansda, Kajol Hansda, Motilal Hansda, Raïma Mondal, Chandrai Murmu, Alejandro Orozco, Lorena Rojas, Chamru Soren, Pini Soren musique live Sukanta Bose, Alexandre Jurain création sonore et musicale Abraham CalvachiBenoît Mory musique additionnelle « Variations Goldberg » [J.S. Bach] par Kimiko Ishizaka video Jean-Frédéric Chevallier assistants lumière Bhimcharan Hansda, Salkhan Hansda assistant technique Himadri Mondal collaborateurs Sukla Bar Chevallier, Alejandro Orozco texte et mise en scène Jean-Frédéric Chevallier production Trimukhi Platform


présenté le 9 février 2013 au cours de la Nuit du Théâtre 6 • Trimukhi Cultural Centre • Borotalpada


3 EXTRAITS • THE THING THAT EXISTS WHEN WE AREN’T THERE

 

THE THING THAT EXISTS WHEN WE AREN’T THERE