El Telégrafo (2012)

ENCUENTRO ACADÉMICO GIRA EN TORNO A FUSION DE ARTES 

L’équipe du service culturel du journal équatorien El Telégrafo, à l’occasion d’une conférence donné sur Trimukhi Platform à Guayaquil en juillet 2012, présentait ainsi l’association indienne: « Sukla Bar (travailleuse sociale indienne) et Jean-Frédéric Chevallier (metteur en scène et philosophe français) ont fondé, en Inde, avec dix-huit familles indigènes Santhales du village de Borotapada, une plateforme à trois visages – ou bien un mouvement à trois composantes : création artistique, recherche théorique et action sociale. Il y va d’une invitation à continuer d’activer le désir de vivre la multiplicité qui compose le monde. »

 

Lire l’article en espagnol dans El Telégrafo